La présentation du livre m’a interpellé, je voulais savoir ce qu’était un amant fantasmatique. Je ne suis pas déçu du voyage. La forme du journal peut déstabiliser, personnellement je ne suis pas fan. Mais il faut dire que c’est bien amené, donnant rythme et clarté au récit. Je me suis donc laissé emporter par cette aventure très étrange. Entre rêves, réalité et fantastique, la complexité des événements est rendue particulièrement limpide par l’auteur. Je ne peux pas trop en dire pour que chaque lecteur puisse découvrir ce qu’est un amant fantasmatique.

Les différents personnages sont dépeints très rapidement, mais avec assez d’éléments pour laisser toute latitude à l’imagination du lecteur. Beaucoup de scènes sont très chaudes, indispensables et parfaitement intégrées à l’histoire. Et ces scènes fonctionnent très bien, le cerveau que le lecteur a entre les jambes réagit plutôt efficacement à ces descriptions.

Un livre qui sort des sentiers battus pour une aventure aux frontières de la réalité. Mais un livre qui marque les esprits. Des amants fantasmatiques, nous sommes beaucoup à en avoir eu, sans doute pas avec une telle intensité. Les épisodes plus sombres pourraient sembler dommages, mais ils ont bien leur place dans le récit. Je suis juste un peu étonné par la fin, il y aurait sans doute encore pu y avoir des développements… ou alors c’est au lecteur de continuer à fantasmer.

Julien travaille dans le monde de la pub. C’est un psychorigide qui veut donc que sa vie soit parfaitement organisée, prévisible, sans aucune surprise. Son emploi du temps est fixé, chaque journée se déroule au même rythme, en commençant par le sport, puis de longues journées de travail et enfin un bain au son de la musique classique avant de se coucher, tôt, parce qu’il faut beaucoup d’énergie pour maintenir une existence parfaitement prédéterminée.

De son côté, Damien ne s’embête pas avec un tel souci de perfection. Il a perdu son job et ce n’est pas grave, il squatte l’appartement de son cousin. Au lieu de s’en faire pour l’avenir, il se consacre entièrement au présent et à toutes ses jouissances. Il se lève tard, ne fait pas grand-chose de ses journées, à part peut-être traîner sur les sites de rencontres pour se trouver le plan du soir. C’est la soirée qui l’intéresse le plus : enchaîner les verres avec ses potes puis coucher avec un mec mignon, pour lui c’est la définition du verbe vivre.

Jusqu’aux ultimatums : celui de Damien sera de travailler plus, celui de Julien de travailler moins. C’est à ce moment que leurs routes se croisent. Deux mondes, deux conceptions de la vie qui se percutent brutalement. Mais c’est grâce à ce contact rapproché que tous les deux vont évoluer, changer, redéfinir ce que veut dire vivre. Parce qu’il y a pas mal de boulot pour que chacun de son côté change assez pour enfin être prêt à vivre… à deux.

Un très bon roman, bien écrit, rythmé. Une aventure qu’il est difficile de laisser tomber en cours de route, puisqu’on a sans cesse envie de connaître la suite. Un auteur que je découvre et qui a déjà pas mal de livres à son actif, j’ai donc trouvé de quoi bouquiner…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *